TRADITION ET INNOVATION DEPUIS 1923

L’HISTOIRE D’UNE ENTREPRISE RICHE EN TRADITIONS

LOWA fêtera son 100e anniversaire en 2023. Revenons sur les nombreuses phases décisives et sur l’histoire du spécialiste des bottes de plein air.

1923 – 1931

L’ÉPOQUE DE LORENZ WAGNER

Lorenz Wagner, le fils du cordonnier Johann Wagner, a créé la marque LOWA en 1923 dans le paisible village de Jetzendorf, au nord de Munich. Le nom de l’entreprise provient des deux premières lettres du prénom et du nom de famille du fondateur, LOrenz WAgner. La passion pour les chaussures et la finesse nécessaire à leur fabrication font littéralement partie de l’ADN de la famille, comme en témoigne la décision de ses deux frères, Hans et Adolf, de créer eux aussi leur propre entreprise de chaussures. Lorenz Wagner était un génie lorsqu’il s’agissait de bricoler et il était également un cordonnier passionné. Il passait des heures et des jours entiers à travailler sur les formes, les modèles et les semelles. La réussite a commencé avec la production de chaussures traditionnelles bavaroises Haferl.

 

La passion mène à la perfection

Le travail de Lorenz a établi les bases du succès futur de l’entreprise. Pour lui, un produit n’était pas terminé tant qu’il n’était pas parfaitement adapté et fonctionnel. Il utilisait le meilleur cuir que la région avait à offrir et construisait des tiges et des semelles stables. Il en résultait des chaussures durables et intemporelles de grande qualité. La grande qualité de l’artisanat des chaussures norvégiennes cousues à la truelle – un processus de fabrication issu des montagnes – a obligé Lorenz Wagner à étendre ses activités à la fin des années 1920. Les premiers bâtiments d’usine ont été construits à cette fin en 1930 et 1931. Les bottes alpines pour l’infanterie de montagne et les chaussures de ski à lacets ont jeté les bases d’un nouveau succès. C’est à cette époque que Sepp Lederer, futur gendre et héritier de la société, entre dans l’entreprise en tant qu’apprenti.

1929 – 1953

DES TEMPS DURS

Au cours des années 1930 et 1940, des événements dramatiques ont entraîné des troubles économiques mondiaux de grande ampleur. La Grande Dépression a paralysé les États-Unis de 1929 à 1941 et a entraîné indirectement une récession mondiale qui a duré environ 12 ans. La Seconde Guerre mondiale a également éclaté en 1939.

 

Mais Lorenz Wagner a quand même réussi à faire passer son entreprise à travers les périodes difficiles. Mais l’impact de la crise coréenne a gravement ébranlé l’entreprise en 1949 et 1950. À la suite de la crise, le prix du matériel a bondi jusqu’à 50 % – le cuir est devenu la cible des spéculateurs. La hausse des coûts a augmenté les dépenses de production, tandis que l’augmentation des prix des produits a étouffé la demande. Pour rester en activité, LOWA a dû payer des prix élevés pour les matériaux. Lorsque les prix chutent soudainement, alors que l’entreprise tente toujours de rembourser ses vieilles factures, elle devient insolvable pratiquement du jour au lendemain. À la mort de Lorenz Wagner en 1953, LOWA a atteint le point le plus bas de ses presque 100 ans d’histoire.

1955 – 1988

LA DEUXIÈME GÉNÉRATION

En 1955, la fille de Wagner, Berti, et son mari, Josef “Sepp” Lederer, ont repris l’entreprise. Il avait rejoint l’entreprise en 1931 en tant qu’apprenti. Il a élargi la gamme de produits petit à petit, conformément à la philosophie même du fondateur.

 

LOWA a fait sensation en 1957 lorsqu’elle a été autorisée à fournir du matériel à l’expédition Karakorum. Au cours de cette expédition, Fritz Wintersteller, Marcus Schmuck, Kurt Diemberger, de Salzbourg, et Hermann Buhl, du Tyrol, ont atteint le sommet du Broad Peak, 8 047 m, le 9 juin 1957. À partir de cette époque, le parrainage d’expéditions et d’athlètes a été un aspect permanent de la stratégie de LOWA – et l’est encore aujourd’hui. Les expéditions réussies se succèdent, créant des occasions de mettre en valeur la qualité des produits LOWA et d’apporter de nouvelles innovations au développement des produits. Au cours des années qui se sont écoulées depuis, d’innombrables ascensions dans les Alpes et expéditions dans les coins les plus reculés du monde se sont ajoutées à la liste.

 

Les nouvelles technologies sont source de succès

En 1970, Berti et Sepp reconnaissent les signes du temps et commencent à investir dans les nouvelles technologies plastiques, des techniques qui permettent de créer des points de suspension de plus en plus innovants. Peu après la prise de décision, l’une des premières machines de moulage par injection de polyuréthane est mise en service. La première semelle en caoutchouc vulcanisé – une innovation révolutionnaire – a ensuite été introduite : Elle combine en un seul produit une protection à 100 % contre l’humidité, une isolation contre le froid et une conservation de la forme.

 

Dans les années 80, la stratégie de l’entreprise, basée sur des innovations continues, a été poursuivie avec succès. En 1982, le modèle “TREKKER” est mis en vente et donne naissance à la chaussure de trekking.

1988 – 1996

CONTINUITÉ ET CHANGEMENT

Après 33 ans au cours desquels Sepp et Berti Lederer ont remodelé l’entreprise en introduisant de nombreuses améliorations et ont surmonté le creux de la vague de 1950, ils ont transmis la direction de l’entreprise à leur fils Stefan Lederer, petit-fils de Lorenz Wagner qui a dirigé l’entreprise en troisième génération. Stefan Lederer a continué à appliquer systématiquement la stratégie introduite par ses parents en faisant des choses telles que le développement du LOWA STREET TREKKER.

 

Un empire de la chaussure voit le jour

À la fin des années 1980 et au début des années 1990, LOWA a subi de graves revers financiers résultant d’une série d’hivers relativement peu enneigés. Afin de protéger les emplois de l’entreprise, la famille Lederer a décidé de vendre une participation dans l’entreprise.

 

À la suite de cette décision, l’entreprise a procédé en 1992 à un changement de direction qui allait lui faire atteindre des sommets inimaginables au cours des 30 années suivantes : Werner Riethmann est devenu directeur général et a mené les négociations d’acquisition avec le groupe commercial italien Tecnica en 1993. Il s’agit d’une entreprise dont les autres marques comprennent Nordica, Rollerblade, Blizzard et Moon Boot. Après cette acquisition, LOWA a été restructurée pour l’avenir.

 

L’entreprise a subi un processus de rationalisation et de restructuration. Dans le cadre de ce travail, la division des chaussures de ski de LOWA a été intégrée à Tecnica, une décision qui a mis fin à l’activité de LOWA dans le domaine des bottes de ski. La société s’est alors entièrement concentrée sur les segments des bottes de randonnée et d’alpinisme. L’internationalisation de LOWA est également devenue une priorité, une mesure qui visait à réduire la dépendance de l’entreprise vis-à-vis de ses trois principaux marchés : l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse. Mais Jetzendorf reste le site de production en Allemagne – l’une des principales exigences de Riethmann – et continue également à servir de base à l’équipe de direction de l’entreprise et à son département de recherche et développement. Les chaussures d’alpinisme et de trekking continuent également à être fabriquées à Jetzendorf. L’atelier de 15 mètres carrés dans lequel Lorenz Wagner a commencé à développer ses chaussures s’est transformé en une usine moderne de 7 000 mètres carrés. Sepp Lederer et sa femme, Berti, ont été honorés pour l’œuvre de leur vie et sont devenus présidents d’honneur de la société après l’acquisition.

 

Les années suivantes, LOWA n’a évolué que dans une seule direction : vers le haut. En 1994, 1 750 paires de chaussures étaient produites chaque jour à Jetzendorf. D’autres expansions concernant les produits, les structures et les marchés de vente ont rapidement suivi. Les bureaux et les entrepôts de l’entreprise ont également été agrandis au cours des années suivantes. La chaussure de randonnée “légère” introduite en 1995 est considérée comme le précurseur de la ligne multifonctionnelle All Terrain Classic actuelle. Au cours de l’été 1996, LOWA a lancé une coentreprise aux États-Unis. Une version canadienne a suivi quelques mois plus tard. Les articles les plus vendus à l’époque étaient les modèles TREKKER et LADY SPORT.

1997 – 2004

LA PERCÉE

Une idée passionnante en matière de développement de chaussures a jeté les bases d’une nouvelle catégorie de produits, les chaussures multifonctionnelles, et d’un succès à long terme. La première RENEGADE est mise en vente, un top-seller qui se décline en près de 100 modèles différents plus de 20 ans plus tard. Cette chaussure légère et polyvalente est l’une des chaussures d’extérieur les plus vendues en Europe – la 5 millionième paire a été vendue en 2017.

 

Avant l’introduction de la RENEGADE, les chaussures de randonnée lourdes et cimentées étaient le seul choix dont disposaient les consommateurs. Il n’existait pas de modèles légers pour les petites sorties. Mais il était impossible de réduire le poids de la chaussure tant que la méthode de construction cimentée était utilisée. Une technologie entièrement nouvelle pour le segment des chaussures de randonnée a finalement apporté la solution. Les semelles ne sont plus cimentées. Au lieu de cela, elles sont directement injectées et donc fixées à la tige.

 

Les années suivantes, les chaussures LOWA ont été vendues pour la première fois en Espagne, au Portugal et en Andorre. Ce faisant, l’entreprise a continué à étendre sa position sur le marché européen.

 

En 1998, LOWA a vendu environ 600 000 chaussures et réalisé un chiffre d’affaires d’environ 70 millions de DM. A partir de cette position de départ, la société a abordé le nouveau millénaire avec une large gamme de produits. L’entreprise a enregistré de très bons résultats et LOWA a continuellement renforcé sa position sur le marché. Le partenariat commercial avec Performance Sport Russia a également jeté les bases d’une nouvelle étape importante liée à l’internationalisation.

 

Un autre objectif majeur a été atteint alors que l’année 2000 touchait à sa fin. Grâce à des produits innovants et à la plus haute qualité “made in Europe”, LOWA a produit et vendu pour la première fois plus d’un million de paires de bottes et de chaussures en un an. LOWA est devenu un nom établi dans le commerce européen de la chaussure et du sport. Néanmoins, LOWA est restée fidèle à sa tradition et à ses racines et a fêté son 80e anniversaire en 2003. En tant que premier employeur de loin dans la région rurale de Jetzendorf, l’entreprise a exprimé son fort engagement envers son site de production en Allemagne et sa base sur place.

2005 – AUJOURD’HUI

SUCCÈS GLOBAL

2005 – En 2005, LOWA a fait son entrée en Chine et, par conséquent, sur le marché asiatique : Le partenariat avec la société chinoise Nanjing Biancheng Sports a connu un début prometteur.

À peine dix ans après avoir franchi la barre magique du million, l’entreprise a atteint un autre objectif poursuivi de longue date. En 2010, LOWA a vendu plus de 2 millions de paires de chaussures et a fait fi de la crise économique qui sévissait depuis 2008. En atteignant cet objectif, la société a écrit un nouveau chapitre de son impressionnante histoire de succès et a assuré sa position de partenaire important des détaillants spécialisés dans le monde entier. Pour sa vision et son engagement dans la région en tant que directeur général, Werner Riethmann a été décoré de l’Ordre du mérite bavarois en 2011.

Le début d’une nouvelle ère

Le début d’une nouvelle Après plus d’un quart de siècle au sein de l’entreprise, Werner Riethmann a décidé en 2019 de se retirer progressivement des activités opérationnelles et a fait appel à un nouveau directeur général, Alexander Nicolai, pour le rejoindre. Une nouvelle direction comprenant également Matthias Wanner (CSO) et Rudolf Limmer (CFO) s’est mise au travail l’année suivante.

 

Les employés de LOWA ont bondi de 250 à plus de 2 000 en juillet 2019 suite à l’acquisition de Riko Sport, une entreprise qui produisait déjà des chaussures LOWA en Italie et en Slovaquie. Le partenaire de longue date est devenu dans la foulée une filiale à part entière de LOWA Sportschuhe GmbH.

 

Avec une production de près de 3 millions de chaussures par an, LOWA est aujourd’hui l’une des principales marques de chaussures de randonnée et de plein air en Allemagne, en Autriche et en Suisse. LOWA vend ses produits dans 75 pays d’exportation et sponsorise plus de 30 athlètes dans le cadre des équipes LOWA PRO, LOWA ACTIVE et LOWA CLIMBING.